Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Soirs de Décadences | Page d'accueil | Salomé chez les Oscholars, 2013 »

06/06/2011

Salomé : dévoilements du mythe

Numéro spécial des Oscholars, Automne 2012

Depuis sa brève mention biblique via sa censure moyenâgeuse jusqu'à son omniprésence à l'ère de la décadence, le mythe de Salomé n'a cessé de fasciner. En 1892, la Salomé théâtralement offerte d'Oscar Wilde – prélude à celle de l'Opéra de Richard Strauss – connut de fait un succès mondial, dont les répercussions furent tout autant cinématographiques que chorégraphiques, littéraires et picturales. Ce mythe serait-il donc celui d'un souriant mouvement, de la danse dépassant l'image et devenant langage ? Ou s'agit-il avant tout d'une terrible tragédie du « voir » ? Qu'on la nomme Salomé, Hérodias ou Hérodiade, la danseuse aux sept voiles, en ses multiples persona, époques et manifestations sera au coeur de la réflexion. Pour ce numéro spécial des Oscholars – célèbre revue électronique consacrée à Wilde et à la fin de siècle – nous sollicitons donc des articles originaux (en anglais ou en français) sur tout aspect du mythe de Salomé.

Salome Cinema

Envoyez vos propositions de 300 mots, en anglais ou français, à Virginie Pouzet-Duzer avant le 1er décembre 2011.

Nous vous ferons savoir avant février 2012 si votre proposition a été ou non retenue. La date limite de réception des articles (entre 1500 et 2500 mots) est le 1er mai 2012.

Pour trouver davantage d'informations sur les Oscholars et pour consulter les numéros spéciaux précédents, voir ici 

11:14 Lien permanent

Commentaires

Sûrement le metteur en scène d'Hérodiade de Mallarmé Louis Latourre pourrait répondre à votre demande d'article d'une façon intéressante!



http://www.youtube.com/watch?v=cs5Op5Oi9GE



Il écrit des articles universitaires que j'ai trouvés dans theatreartproject.com textes superbement écrits! Je passe votre lien ici(si c'est bien son adresse theatreart@ymail.com)!

Écrit par : Marie | 02/10/2011

Écrire un commentaire